Ads (728x90)

Pictures

Entertainment

Latest News



C’est est une constante, l’opacité, la rétention d’informations, les mensonges par omission, la désinformation et bien d’autres moyens ont pour but de laisser le citoyen dans l’ignorance afin de lui interdire toute possibilité d’intervenir et de prendre son destin en main. 

Combien de citoyens, soit à la lecture de nos publications, soit lors de rencontres dans des réunions, ou soit lors de discussions sur les marchés, au pied des HLM ou devant les cours d’école nous ont dit qu’ils ne savent pas, qu’ils ne sont pas au courant. 

Les révélations que nous faisons sur la gestion des grands dossiers dans ce site en ont surpris plus d’un. Notre ami Alain Laffont a coutume de dire : « Si tout le monde savait ce que je sais, les problèmes seraient réglés depuis longtemps ». Il est anormal que les informations ne sortent qu’au compte-goutte de la Mairie. Il est anormal que les Conseillers municipaux de base qui en savent plus que le simple citoyen, en sachent beaucoup moins que les adjoints. Il est anormal que la connaissance des vrais dossiers échappe aussi à certains adjoints et reste dans le sérail où les décisions, même les plus importantes, sont prises à quelques-uns. 

Exagérons-nous? Le premier adjoint Alain Martinet lui-même n’a-t-il pas déclaré que, la veille de la date buttoir pour la préemption de l’Hôtel Dieu, il n’était au courant de rien ? Chacun se souvient de la révolte d’un certain nombre d’adjoints il y a trois ans, dont le premier d’entre eux est Olivier Bianchi.... Cette révolte les ayant amenés à rendre publique une lettre adressée au Maire dans laquelle ils lui reprochaient l’opacité qui règne au sein même du Conseil municipal et à l’intérieur de la majorité municipale, jusque dans le Bureau des adjoints. 

Nous nous engageons à respecter nos concitoyens en communiquant tous les grands dossiers afin que le débat public puisse être mené en toute transparence.

Enregistrer un commentaire

Blogger

RECEVEZ NOTRE ACTU !

Your Content Here
Your Content Here

Comments