Ads (728x90)

Pictures

Entertainment

Latest News



Samedi 8 février, les salarié-e-s de la librairie des Volcans organisaient leur 5ème journée de soutien. Objectif : continuer la mobilisation en cherchant toujours plus de soutien, notamment en récoltant des dons destinés à financer la reprise de l'entreprise par eux-mêmes par l'intermédiaire d'une SCOP, en l'absence de repreneur.
"Ce fut une librairie qui comptait parmi les 12 plus grandes de France?!", rappelle Jean-François Izambert, directeur de la librairie Les Volcans, créée il y a quarante ans, à Clermont.

Pénurie de repreneurs. La colère de Catherine Cheylat, déléguée CGT, "contre ceux qui nous ont amenés là", ne change pas grand-chose à l’issue : ce lundi, le tribunal de commerce de Paris validera ou écartera les dernières propositions de reprise pour les librairies du groupe Chapitre. Et pour Clermont, il n’y en a qu’une : celle des treize salariés qui proposent de mettre leurs indemnités de licenciement et une partie de leurs droits au chômage dans une société coopérative et participative (scop).
"Mais comment est-il possible qu’une librairie pareille n’intéresse personne??" La question revient en boucle, chez les salariés et dans les rassemblements de clients et d’artistes qui refusent de voir disparaître cet établissement emblématique de la capitale auvergnate.* 
Comme des milliers de clermontois-e-s, Alain LAFFONT et Patricia GUILHOT étaient présents pour apporter leur soutien aux salarié-e-s mobilisé-e-s et à leur projet de SCOP. L'occasion de signer la pétition et de discuter...

* Extrait de La Montagne

RECEVEZ L'ACTU PAR MAIL !
N'OUBLIEZ PAS DE PARTAGER L'ARTICLE AVEC VOS AMI-E-S ;-)

Enregistrer un commentaire

Blogger

RECEVEZ NOTRE ACTU !

Your Content Here
Your Content Here

Comments