Ads (728x90)

Pictures

Entertainment

Latest News


Le gouvernement avec sa réforme territoriale (passage de 22 à 13 régions) organise un gigantesque plan social dans la Fonction publique d’État tout en remettant en cause la présence et la proximité du service public dans les départements et les régions.
Cette réforme s’inscrit dans la politique d’austérité du gouvernement et du Pacte de Responsabilité qui prévoit 50 milliards d’économie en 3 ans. Comme l’a déclaré le Secrétaire d’État à la Réforme de l’État, « il y aura évidemment moins de fonctionnaires dans les régions ».
Ce projet concerne tous les services publics et toutes les directions… Ainsi en Auvergne et en Rhône-Alpes, ce seraient 1100 emplois directement menacés dans les DREAL, DIRECCTE, DRAAF, DRJSCS, DRAC, INSEE, Pôle Emploi, ARS, DRFIP…
Au-delà, toute la Fonction Publique d’État est concernée (Rectorats et Éducation Nationale,  Préfectures et sous-préfectures, Sécurité Publique…) ; et avec elle, les hospitaliers et les agents territoriaux : toute la fonction publique est menacée ! Avec elle, c’est le droit à un service public de qualité et de proximité qui est en jeu pour toutes et tous. Aucune externalisation vers le privé ne pourra jamais garantir ce droit, intimement lié à la solidarité territoriale et qui doit être protégé du marché et de toute recherche de profit. Les services publics constituent un bien commun que nous entendons conserver et étendre au nom de l’égalité des droits.
À cela s’ajoutent les mobilités imposées, géographiques ou fonctionnelles, les mutations forcées, la désorganisation des services et des missions, la dégradation des conditions de travail et la perte des repères pour les agents, la remise en cause du statut et l’éloignement des services publics pour les citoyens et les collectivités.
CGT, FO, FSU et Solidaires revendiquent :
  • Non à la réforme territoriale,
  • Maintien du service public pour toutes et pour tous sur le territoire,
  • Défense du statut général et des statuts particuliers,
  • Non aux suppressions de postes, non aux mutations forcées,
  • Non aux fermetures de directions et de services,
  • Non aux disparitions et aux transferts de missions.

A l’appel de CGT, FO, FSU et Solidaires
TOUS AU RASSEMBLEMENT DEVANT LA PREFECTURE
MARDI 30 JUILLET 2015 A PARTIR DE 17 H  

RECEVEZ NOTRE ACTU !

Your Content Here
Your Content Here

Comments