Ads (728x90)

Pictures

Entertainment

Latest News


La démocratie n’est pas compatible avec le fait que le Conseil municipal ou le Conseil Communautaire, qui est lui constitué par les élus de Clermont-Communauté, puisse imposer sans partage la gestion de dossiers déterminants pour l’avenir. 

Prenons l’exemple du dossier de l’Hôtel Dieu, que nous avons déjà longuement abordé. Cette question aurait dû faire l’objet d’un référendum. Cela aurait évité que nous nous trouvions dans la situation d’aujourd’hui, où en fin de compte, après des procès et des procès, les bétonneurs et spéculateurs pourront continuer à défigurer notre ville, comme cela a été le cas pour le Carré Jaude 2. 

Deuxième exemple pour lequel il n’est pas trop tard ; nous voulons parler de l’extension du stade Gabriel Montpied. Nous nous engageons à mettre en place un grand débat sur cette question ; débat qui sera sanctionné par un référendum. Nous considérons que les habitants de Clermont- Communauté doivent pouvoir dire leur avis. Faut-il en effet consacrer 60 millions d’euros (qui à la sortie se monteront certainement à 80 ou 90 millions d’euros) à ce projet totalement inutile ? Ces sommes représentent un énorme investissement ; ne seraient-elles pas mieux utilisées pour la construction et la réhabilitation dans le secteur de l’habitat social ? Nous rappelons ici que Clermont-Communauté va augmenter le budget de l’habitat social de 3 millions d’euros par an. D’un côté on augmente seulement de 3 millions d’euros un secteur qui est vraiment utile, et de l’autre on gaspille des dizaines de millions.

Enregistrer un commentaire

Blogger

RECEVEZ NOTRE ACTU !

Your Content Here
Your Content Here

Comments