Ads (728x90)

Pictures

Entertainment

Latest News


Le sort et la place faits aux jeunes constituent un enjeu majeur. Comment une municipalité au service de sa population dont le but est de résister à l’austérité et vivre mieux, pourrait-elle oublier les problèmes de la jeunesse ? La jeunesse, c’est l’avenir de notre ville. Son avenir est donc au coeur de notre projet municipal. 

Changer la donne ! 

La question de la jeunesse reflète tout d’abord différentes réalités qui peuvent s’interpénétrer, que ce soit au niveau de l’âge (de.. zéro à trente ans..), de l’habitat (quartier populaire, logement d’études, Foyer de Jeunes travailleurs…), du parcours scolaire (sans diplôme, lycéen, étudiant, collégien, sortie d’étude…), de la situation sociale et professionnelle (précaire, chômeur, jeune travailleur stable…), de la situation familiale (jeune en quête d’autonomie, jeune parent, jeune isolé…) ou bien du genre. Nous entendons prendre en compte dans la politique municipale, l’ensemble de ces particularités afin de ne plus réduire la question de la jeunesse aux étudiants et aux scolaires. 

Les jeunes sont les premiers touchés par la crise, la précarité et le chômage. L’obligation de « s’exiler » se pose de plus en plus à des jeunes diplômés, ou non diplômés, qui n’arrivent pas à trouver leur place et à trouver un emploi dans une capitale Auvergnate qui vante son « attractivité ». Dès lors, la question de l’autonomie et du mieux vivre doit pouvoir être traitée sous tous ses aspects. 

Si nous voulons changer la donne, nous devrons nous appuyer immanquablement sur tous les citoyen-ne-s, au premier chef desquels les jeunes.

Enregistrer un commentaire

Blogger

RECEVEZ NOTRE ACTU !

Your Content Here
Your Content Here

Comments