Ads (728x90)

Pictures

Entertainment

Latest News


Il y a un an la droite et le sarkosysme venaient de subir une défaite méritée. Leur politique ultra libérale totalement au service du Medef, des banques et des puissants, avait conduit à un véritable chaos social et économique, avec à la clef une augmentation insupportable des inégalités sociales, du chômage et de la misère.

Depuis, le Parti socialiste et ses alliés, Les Verts, les radicaux de gauche et le MRC, sont arrivés au gouvernement. L’essentiel de leur politique consiste à imposer au peuple des mesures d’austérité et de régression sociale particulièrement dures et injustes, dans la continuité de la politique de la droite. L’année 2013 aura été placée sous le signe de l’austérité de gauche et des reniements. Et si nous ne faisons rien il en sera de même, voire ce sera pire encore en 2014. De la signature d’un traité européen copie conforme du traité « Merkozy » à l’ANI qui démantèle le droit du travail, en passant par les cadeaux au patronat et une nouvelle « réforme » des retraites dans la droite ligne des précédentes, ce sont l’ensemble des valeurs de gauche qui sont abandonnées. Le PS et ses alliés mènent à visage découvert la politique de la droite. Loin d’épargner les collectivités territoriales et les communes, ils prévoient pour les mois à venir de nouvelles coupes claires dans leur dotation.

C’est dans cette situation que se préparent les élections municipales de mars 2014. Nous savons que ces forces réactionnaires de la droite et de l’extrême droite seront au rendez-vous pour exploiter le discrédit du gouvernement. Dans un tel contexte, nous avons la volonté de montrer qu’une autre gauche populaire et solidaire existe, qui lutte contre l’austérité et qui a des solutions concrètes à proposer, ici et maintenant. Tout porte à croire en effet, que l’approfondissement des logiques d’austérité ( cf. loi de programmation budgétaire qui prévoit 10 milliards d’économie sur les services publics et la dotation de l’État aux collectivités territoriales ) aura des effets dévastateurs au plan national comme au plan local. C’est pour cela que le Front de Gauche présente à Clermont- Ferrand une liste autonome porteuse d’une alternative à gauche.

Cette démarche est cohérente et indispensable pour populariser à large échelle nos propositions. L’humain d’abord, voilà l’orientation politique et budgétaire, et la démocratie locale qui permettront d’assurer les missions de service public ainsi que la satisfaction des priorités sociales et écologiques, tout en refusant d’être asphyxiés par les politiques d’austérité.

Le maintien de services publics de qualité, la résistance collective face aux exclusions, aux expulsions locatives, au mal-logement, aux violences sociales, le refus du gaspillage et des grands projets inutiles, voilà ce qui fonde notre projet..

Pour fédérer les forces de gauche opposées à l’austérité, pour faire barrage à la droite et à l’extrême-droite, pour combattre l’abstention, nous voulons avec le Front de gauche construire un projet municipal ouvert à toutes les forces, ainsi qu’aux militants du mouvement associatif, syndical et politique, et à tous les citoyens qui veulent une alternative. Le partage des richesses, un emploi stable et un salaire décent pour toutes et tous, la solidarité, la justice sociale, l’égalité des droits femmes/hommes, français/immigrés, jeunes et seniors ; tels sont les axes généraux que nous voulons décliner au niveau national, comme au plan local, pour répondre aux aspirations des quartiers populaires, de la jeunesse et de la population la plus précaire. Du Tramway à l’Hôtel Dieu en passant par des projets de grand stade, et autres, à Clermont- Ferrand nous héritons d’un certain nombre de dossiers qu’il nous semble urgent de reprendre en main afin d’éviter qu’ils ne soient soumis aux décisions incontrôlées de quelques-uns et donc aux dérives néolibérales. Les choix opérés en matière de Transports, de logement, d’urbanisme, d’emprunts toxiques, d’accompagnement scolaire, d’infrastructures sportives, de politique culturelle, déterminent durablement les conditions de vie de tous. Place au débat démocratique pour en décider.

L’enjeu concerne la possibilité de mettre en oeuvre une politique nouvelle à Clermont-Ferrand. La dynamique de cette démarche ne peut uniquement résulter des négociations d’états-majors des différents partis politiques présents sur la liste. Nous pensons que l’implication de la population clermontoise qui veut la victoire d’une telle liste sera déterminante. Elle doit prendre toute sa place pour co-élaborer les propositions dans des Assemblées citoyennes et participer pleinement aux décisions concrètes de notre liste. C’est avec cet esprit d’ouverture que nous voulons soumettre ces propositions à la discussion pour qu’au plus vite un dialogue fraternel et fructueux s’instaure.

Pour vivre mieux dans nos quartiers,
résister et faire revivre l’espoir d’une vie meilleure : 
avec le Front de Gauche !

Enregistrer un commentaire

Blogger

RECEVEZ NOTRE ACTU !

Your Content Here
Your Content Here

Comments